Les Archives du Pas-de-Calais (Pas-de-Calais le Département) - Le 21 août 2019 - 22h45
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Les Archives du Pas-de-Calais (Aller à l'accueil)

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Flux RSS

Vous êtes dans : Archives > Activités culturelles > Un document à l'honneur > Le plus petit document des archives

Le plus petit document des archives

Publié par Ivan Pacheka, service des archives contemporaines

Je vous présente le plus petit document conservé aux Archives départementales. Mesurant près d’un millimètre, il obtient haut la main ce titre lilliputien.

Il s’agit d’un poinçon de maître, modèle déposé en mai 1952 par Francis Dupont, artisan bijoutier-joaillier au 7 rue des Rosamel à Étaples. Cet artisan accompagne sa déclaration par une description de son poinçon : il porte les initiales F.D. et comme symbole une tête de mulet.

Les fabricants d’ouvrages d’or et d’argent sont tenus de se munir d’un poinçon de maître. Est réputé fabricant celui qui confectionne des ouvrages complets. Le poinçon de maître constitue la signature de l’artisan sur son ouvrage, il garantit à l’acheteur la qualité de son travail ainsi que la teneur en métaux précieux.

La présence de quelques exemplaires dans nos collections (huit pièces au total) rappelle que, depuis la loi du 19 brumaire an VI et avant son attribution aux bureaux de garantie, la déclaration du poinçon devait se faire en même temps à la préfecture et auprès de la municipalité de résidence de l’artisan. Le poinçon devait être insculpé sur une planche de cuivre pour dépôt dans leurs archives respectives. Il doit être en forme de losange, porter les lettres initiales du nom du fabricant ainsi qu’un symbole choisi par lui. L’administration devait veiller à ce que le même symbole ne soit pas adopté par deux fabricants.

Je vous propose également la description faite par un autre artisan, Robert Sénécaut, domicilié à Lens au 8 rue Victor Hugo. Lorsqu’il dépose son poinçon en mai 1942, il en fait un petit dessin.

Les Archives départementales du Pas-de-Calais ne conservent que quelques déclarations de fabricants d’ouvrages d’or et d’argent, sous la cote 1 W 23622/1 : maison Ralph (Calais, dépôt du poinçon en 1930), Lucien Duvivier (Béthune, dépôt du poinçon en 1933), maison Blanzy-Poure et Compagnie (Boulogne-sur-Mer, dépôt du poinçon en 1934), Willems Adhémar (Oignies, dépôt du poinçon en 1937), Marcel Devillepoix (Wailly-Beaucamp, dépôt du poinçon en 1942), Robert Sénécaut (Lens, dépôt du poinçon en 1942), Georges Bateman (Wimereux, dépôt du poinçon en 1948), Francis Dupont (Étaples-sur-Mer, dépôt du poinçon en 1952).

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

La question ci-dessous nous permet de vérifier que ce formulaire n’est pas rempli par un automate. Merci d'y répondre.

L'Europe s'engage

archivespasdecalais.fr est cofinancé par l'Union Européenne. L'Europe s'engage en Pas-de-Calais avec le Fonds Européen de Développement Régional. (FEDER)

Vue en coupe d'un pont sous-marin.

copyright 2011 Pas-de-Calais le Département / Archives départementales | Mentions légales | Crédits