Les Archives du Pas-de-Calais (Pas-de-Calais le Département) - Le 13 novembre 2018 - 01h46
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Les Archives du Pas-de-Calais (Aller à l'accueil)

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Flux RSS

Vous êtes dans : Archives > Activités culturelles > Un document à l'honneur > Le terrier de la seigneurie de Bailleulval

Le terrier de la seigneurie de Bailleulval

Publié par Jean-Marc Dissaux

Le document reproduit est extrait du terrier de la seigneurie de Bailleulval, conservé aux archives départementales du Pas-de-Calais sous la cote 66 J 1, dans le fonds de la maison de Béthune-Hesdigneul.

Ce terrier, qui se présente sous la forme d’un registre de parchemin de 184 feuillets, très soigneusement calligraphié, a été réalisé en 1425, comme l’indique cette mention relevée au folio III recto : Et fu escript ce dit registre le derrain jour de septembre l’an mil quatre cens et vint cinq. Il contient principalement la transcription des rapports et dénombrements des terres tenues en fiefs ou en censives de Regnault de Wisquette, dit de Raisse, chevalier, qui était à cette époque seigneur de Bailleulval. On connaît ainsi, pour chacune des parcelles de la seigneurie, regroupées au nom du propriétaire, la nature du fonds (manoirs, terres labourables, bois), la superficie, la localisation et le montant des redevances dues au seigneur, ce qui permet de voir, par exemple, que celui-ci possédait alors 233 mencaudées de terre (100 ha) dans le village, soit environ le quart de la superficie communale actuelle. On a donc affaire à une véritable "matrice cadastrale" de la seigneurie, grâce à laquelle on peut étudier, dès la fin du Moyen Âge, le régime de la propriété et les formes d’occupation du sol à l’échelle d’un village tout entier. C’est dire l’intérêt historique exceptionnel de ce terrier, d’autant plus que sa lecture ne présente aucune difficulté majeure, même si certains mots du vocabulaire courant apparaissent encore sous leur forme picarde, surtout dans la toponymie : gardin, camp, quemin, cauchie, planque, fourque, vacque, puch, wez, candelle, pour jardin, champ, chemin, chaussée, planche, fourche, vache, puits, gué, chandelle.

Terrier de Bailleulval

C’est le pappier et registre des rappors et denombremens de ceulx qui tiennent en fief et en cotterie de noble et puissant seigneur monseigneur Regnault de Wisquette dit de Raisse, chevalier, seigneur de Bailleul le Val, à cause de son chastel dudit Bailleul le Val, lesquelx rappors et denombremens mon dit seigneur a fait mettre et en registrer en ce present pappier et registre afin de mémoire pour le temps avenir en la manière qui s’ensuit.

Messire Regnault de Wisquette dit de Raisse, chevalier, seigneur de Bailleul ou Val, de la Cauchie et des appartenances, tient et adveue a tenir noblement et en fief a LX solz de relief d’oir a autre, a telz services et redevances que en tel cas appartient selon raison, l’usage et la coustume du pays, de très hault et excellent prince monseigneur le duc de Bourgongne de le demaine et advouerie de son chastel de Bethune.

Premierement, son chastel et maison de Bailleul ou Val, les prez, gardins et preaux tout tenans audit chastel et contient VII mencaudées de terre ou environ, et a audit lieu ung four bannier, ouquel sont tenuz de venir cuire les habitans dudit Bailleul comme bannier.

Item quatre vins mencaudées de bois ou environ tout en une pièce, tenans tout autour de son dit chastel et maison.

Archives départementales du Pas-de-Calais, 66 J 1, folio 9.

Commentaire(s)

Bruno DANEL-MARCE, 56 ans, LILLE :

HQSI* J'ai eu l'occasion de fréquenter les Archives départementales du Pas-de-Calais (Centre Mahaut d'Artois) pour des recherches menées il y a six ans.
De l'eau a coulé sous le pont depuis lors,... et voilà que d'un bond, j'assiste sur la
le 20-03-2011 à 15:02:51

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

La question ci-dessous nous permet de vérifier que ce formulaire n’est pas rempli par un automate. Merci d'y répondre.

L'Europe s'engage

archivespasdecalais.fr est cofinancé par l'Union Européenne. L'Europe s'engage en Pas-de-Calais avec le Fonds Européen de Développement Régional. (FEDER)

Vue en coupe d'un pont sous-marin.

copyright 2011 Pas-de-Calais le Département / Archives départementales | Mentions légales | Crédits