Les Archives du Pas-de-Calais (Pas-de-Calais le Département) - Le 17 décembre 2018 - 18h04
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Les Archives du Pas-de-Calais (Aller à l'accueil)

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Flux RSS

Vous êtes dans : Archives > Activités culturelles > Un document à l'honneur > Les Bourgeois de Calais

Les Bourgeois de Calais

Publié par Dominique Chapon, contrôleur territorial, photographe, numérisation et microfilmage, en charge du suivi technique du bâtiment

En 1347, à la suite d’un siège particulièrement long, la ville de Calais est contrainte de se rendre au roi d’Angleterre Édouard III. Pour répondre au terrible marché proposé par celui-ci, selon la tradition rapportée par Froissart, six notables prêts à faire le sacrifice de leur vie, Eustache de Saint-Pierre, Jean d’Aire, Jacques et Pierre de Wissant, Jean de Fiennes et Andrieu d’Andres, acceptent de porter au roi les clefs de la ville. L’épouse de ce dernier, Philippa de Hainaut, parvient cependant à le persuader d’épargner la vie des six malheureux.

Le dénouement du siège de Calais se prête à de multiples interprétations, qui donnent lieu à une riche et abondante iconographie. De nombreuses œuvres mettent en scène le dévouement des six bourgeois, notamment dans des compositions très théâtrales et romantiques, représentatives de l’esprit du XIXe siècle.

Afin de célébrer l’héroïsme de ces Calaisiens et de renforcer l’identité historique de la ville à l’heure où elle fait l’objet d’une grosse restructuration urbaine, le maire de Calais Omer Dewavrin propose d’ériger un monument en leur honneur. S’inspirant de ces faits, Auguste Rodin (1840-1917) répond à la commande (28 janvier 1885) en exécutant un groupe statuaire qui deviendra l’une de ses œuvres les plus célèbres. Le plâtre original, achevé en 1889, est édité en onze exemplaires en bronze :

  • Calais (France)
  • Copenhague (Danemark)
  • Mariemont (Belgique)
  • Londres (Grande-Bretagne)
  • Philadelphie (États-Unis)
  • Paris (France)
  • Bâle (Suisse)
  • Washington (États-Unis)
  • Tokyo (Japon)
  • Pasadena (États-Unis)
  • New-York (États-Unis)

L’ultime fonte légale a eu lieu en 1995 pour la Fondation Samsung en faveur de l’art et de la culture à Séoul (Corée du Sud).

En août 1895, le groupe, traduit en bronze, est inauguré à Calais sur le terre-plein situé entre l’hôtel des Postes et le jardin Richelieu. Il repose sur un socle élevé, traditionnel, au grand regret de Rodin qui aurait préféré qu’il figure à même le sol afin d’être plus familier au public et de souligner l’aspect humain du sacrifice. Après un premier transfert en 1924 sur la place d’Armes, le monument est à nouveau déplacé après la seconde guerre mondiale pour demeurer jusqu’à l’heure actuelle devant le nouvel hôtel de ville.

Evénements relatifs

Photographie noir et blanc montrant un groupe de personnages en bronze sur un piédestal.

Le 17 novembre 1917 : les hommes de bronze de Rodin

Auguste Rodin s’éteint le 17 novembre 1917 à Meudon, léguant l'ensemble de ses œuvres à l'État....

Le 17 novembre 2017 Lire la suite

Commentaire(s)

Kathleen Dahl, 62 ans, Auburn WA USA :

Je l'avais eu la chance de trouver un grand nombre de mes ancêtres sur ces sites. Merci beaucoup pour fournir cette information au public.
le 07-05-2016 à 04:41:09

Kathleen Dahl, 62 ans, Auburn WA USA :

Je l'avais eu la chance de trouver un grand nombre de mes ancêtres sur ces sites. Merci beaucoup pour fournir cette information au public.
le 07-05-2016 à 04:41:02

Michel Gomes, 76 ans, Autun 714oo :

Fait marquant. J'ai toujours retenu l'histoire des bourgeois de Calais, étant enfant toujours proche du peuple meurtri et opprimé, nous avons appris l'histoire de France souvent contestée actuellement, moi je reste avec mes connaissances d'autrefois , mon maître était historien.
le 07-03-2016 à 16:40:19

Michel Gomes, 76 ans, Autun 714oo :

Fait marquant. J'ai toujours retenu l'histoire des bourgeois de Calais, étant enfant toujours proche du peuple meurtri et opprimé, nous avons appris l'histoire de France souvent contestée actuellement, moi je reste avec mes connaissances d'autrefois , mon maître était historien.
le 07-03-2016 à 16:39:42

Florence Allard, 74 ans, Paris :

Merci pour cette archive O.Dewavrin est mon bisaïeul, par ma grand-mère Gabrielle Devavrin.
le 15-02-2015 à 17:43:34

Anonyme :

Très joli site qui m'a rendu service.
le 13-04-2014 à 11:26:18

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

La question ci-dessous nous permet de vérifier que ce formulaire n’est pas rempli par un automate. Merci d'y répondre.

L'Europe s'engage

archivespasdecalais.fr est cofinancé par l'Union Européenne. L'Europe s'engage en Pas-de-Calais avec le Fonds Européen de Développement Régional. (FEDER)

Vue en coupe d'un pont sous-marin.

copyright 2011 Pas-de-Calais le Département / Archives départementales | Mentions légales | Crédits