Les Archives du Pas-de-Calais (Pas-de-Calais le Département) - Le 16 septembre 2019 - 16h47
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Les Archives du Pas-de-Calais (Aller à l'accueil)

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Archives en ligne Documents numérisés

Instruments de recherche

Accès direct :

Deux adresses :

Centre Mahaut-d'Artois
Archives anciennes et modernes (dont registres paroissiaux et d'état civil)
1, rue du 19 mars 1962
62000 DAINVILLE
FRANCE
Tél. : +33 (0)3 21 71 10 90
Du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00
(interruption du magasinage de 11h30 à 13h30)

Centre Georges-Besnier
Archives contemporaines, presse
12, place de la Préfecture
62000 ARRAS
FRANCE
Le lundi et mardi, de 9h00 à 17h00
(interruption du magasinage de 11h30 à 13h30)

Attention : En raison d'une défaillance technique, ce site est momentanément indisponible aux personnes à mobilité réduite

Plans d'accès

Nous envoyer un courriel

Flux RSS

Vous êtes dans : Archives > Anniversaires > 15 février 1851 : naissance d'Edmond Warluzel, maire de Boulogne-sur-Mer

15 février 1851 : naissance d'Edmond Warluzel, maire de Boulogne-sur-Mer

Le 15 février 2019

Fils de Pierre Nicolas, brigadier ambulant des douanes, et de Françoise Justine Mélanie Caron, Edmond Jules Alfred Warluzel naît le 15 février 1851 à midi au domicile familial situé 42 rue Constantine à Boulogne-sur-Mer.

Débuts aux Ponts et Chaussées

Employé des Ponts et Chaussées à compter du 15 août 1869, il engagé volontaire pendant la guerre de 1870. Il devient conducteur attaché au service de la navigation de la Belgique vers Paris le 1er février 1875. Si ce poste l’oblige à résider un moment à Saint-Quentin, il revient à Boulogne-sur-Mer dès le 1er octobre de la même année, comme chef de bureau du service ordinaire des Ponts et Chaussées, emploi qu’il cumule avec des fonctions de professeur d’un cours technique préparant à l’examen de conducteur des Ponts.

Le 1er novembre 1881, il obtient un congé renouvelable de cinq ans pour quitter momentanément les Ponts et Chaussées. Il est successivement directeur des tramways de Boulogne, ingénieur chargé de la construction du réseau de tramways de la ville de Calais, puis est chargé d’étudier un projet analogue à Bordeaux. Il participe ensuite à l’aménagement des voies ferrées d’intérêt local dans le Boulonnais, puis en Espagne et au Portugal.

Un homme aux multiples casquettes 

Edmond Warluzel figure dans de nombreux conseils d’administration (Carrières du Haut-Banc, Compagnie d’éclairage électrique du Boulonnais, Tramways de Toulon et de Nîmes, etc.) et est agréé en qualité d’expert auprès des tribunaux. Sa nomination comme ingénieur de Boulogne-sur-Mer à compter du 1er août 1880 lui a permis de prendre une part active à l’organisation des services municipaux de voirie, poste qu’il occupe jusqu’en 1911.
Architecte des hospices de Boulogne, il dirige aussi les travaux de construction du nouvel hôtel des postes, et enseigne l’électricité à l’école pratique des garçons de 1899 à 1909. Ingénieur conseil de la ville le 1er janvier 1912, il est également administrateur délégué de la Compagnie des eaux de Wimereux et de la Compagnie des glacières du Parc.

Entrée dans la vie politique boulonnaise

Le 19 juin 1887, il entre au conseil municipal de Boulogne-sur-Mer, avant d’être nommé premier adjoint lors de la mandature suivante. Au lendemain de la Première Guerre, ses qualités d’administrateur font de lui un acteur important dans la ville. Radical, il bat et remplace finalement le sénateur-maire Roger Farjon à l’occasion des élections des 5 et 12 mai 1929.

Le port de Boulogne

Le port et la politique maritime constituent alors la grande préoccupation des élus boulonnais. Le 7 juillet 1929, est inaugurée la gare maritime ; en décembre, la réalisation du terre-plein de la Liane permet d’y construire la gare de marée, puis la percée du tunnel de l’Ave Maria relie directement au réseau ferroviaire le bassin Loubet, les portiques de déchargement et les aires de stockage.

La loi du 27 juillet 1930 autorise l’extension du port à l’ouest, et donne lieu à la construction de la digue nord et de la darse en eau profonde. Le port connaît une intense activité transatlantique, avec de 250 à 300 escales par an assurées par de grandes compagnies internationales à destination de l’Amérique centrale.

Mais, au début 1931, la pêche est touchée par la crise économique : les marins sont contraints de diminuer les effectifs à bord des chalutiers et d’accepter des réductions de salaires. Le 20 mars, le conseil municipal crée un fonds d’aide aux sans-travail. Les grands travaux du port se poursuivent toutefois et la construction de la digue nord, à partir du pied de la pointe de la Crèche, débute en avril 1932. La première fête de la Mer le 17 juin 1934, ou l’inauguration de l’hôtel de ville le 5 octobre, témoignent du maintien relatif de la prospérité.

Edmond Warluzel quitte ses fonctions municipales en 1935. Il meurt le 7 juillet 1936 à l’âge de quatre-vingt-cinq ans au 123, boulevard Eurvin à Boulogne-sur-Mer.

L'Europe s'engage

archivespasdecalais.fr est cofinancé par l'Union Européenne. L'Europe s'engage en Pas-de-Calais avec le Fonds Européen de Développement Régional. (FEDER)

Vue en coupe d'un pont sous-marin.

copyright 2011 Pas-de-Calais le Département / Archives départementales | Mentions légales | Crédits