Les Archives du Pas-de-Calais (Pas-de-Calais le Département) - Le 23 octobre 2017 - 15h21
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Les Archives du Pas-de-Calais (Aller à l'accueil)

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Archives en ligne Documents numérisés

Instruments de recherche

Accès direct :

Deux adresses :

Centre Mahaut-d'Artois
Archives anciennes et modernes (dont registres paroissiaux et d'état civil)
1, rue du 19 mars 1962
62000 DAINVILLE
FRANCE
Tél. : +33 (0)3 21 71 10 90
Du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00

Centre Georges-Besnier
Archives contemporaines, presse
12, place de la Préfecture
62000 ARRAS
FRANCE
Le lundi et mardi, de 9h00 à 17h00
Attention : En raison d'une défaillance technique, ce site est momentanément indisponible aux personnes à mobilité réduite

Plans d'accès

Nous envoyer un courriel

Flux RSS

Vous êtes dans : Archives > Anniversaires > 1er juillet 1925 : ouverture du dépôt d’archives d’Arras (centre Georges-Besnier)

1er juillet 1925 : ouverture du dépôt d’archives d’Arras (centre Georges-Besnier)

Le 1 juillet 2017

Le projet de Georges Besnier

Arrivé, le 1er décembre 1919, à la tête des archives départementales, Georges Besnier considère que la reconstruction du palais Saint-Vaast, détruit pendant la guerre, va prendre trop de temps. Il préconise alors l’édification d’un nouveau bâtiment, proche de la préfecture, afin de limiter les allées et venues entre les deux administrations.

Dès 1921, le programme d’un dépôt d’archives "moderne" est conçu suivant ses recommandations, avec utilisation de matériaux tels que le ciment ou des charpentes métalliques, dans l’optique de prévenir les incendies.

Le 21 octobre 1924, le Département acquiert un immeuble et un jardin au 14, place de la Préfecture. Le plan définitif est arrêté à l’hiver 1924 et les travaux semblent se dérouler rapidement. Le bâtiment dispose d’une capacité de stockage de 14 000 mètres linéaires.

À en croire le journal L’Avenir d’Arras, dès le mois de décembre 1924, il ne reste plus qu’à exécuter les ravalements et les décorations extérieurs. Nous ignorons s’il y a eu inauguration, mais le 1er juillet de l’année suivante, les archives départementales y sont installées de manière effective.

Ce projet d’envergure a pu être mis en œuvre grâce à deux hommes : l’architecte Paul Decaux et l’entrepreneur Louis Peulabeuf.

Paul Decaux

Paul (Jean-Samuel) Decaux est né le 28 mai 1881 à Serqueux (en Seine-Maritime). Diplômé de l'école des Beaux-Arts, il est architecte des Monuments historiques du Pas-de-Calais de 1909 à 1950. Dans ce contexte, à partir de 1919, il devient l’un des principaux maîtres d’œuvre de la reconstruction, notamment à Arras. Parmi ses principaux travaux, on lui doit, par exemple - avec Pierre Paquet - la restauration des deux places, de l'hôtel de ville d'Arras et du palais Saint-Vaast. Il décède le 6 septembre 1968, à Dieppe.

Les archives départementales ont la chance de conserver le fonds Paul-Decaux (sous-série 45 J), essentiellement composé de plans et d’un ensemble de plaques photographiques relatives aux chantiers qu'il a dirigés.

Louis Peulabeuf

Louis (Antoine) Peulabeuf est l’un des grands entrepreneurs de la reconstruction dans le nord de la France. Né le 19 juin 1877 à Aubusson (Creuse), il arrive à Arras en 1892. Novateur audacieux, il est l’un des premiers entrepreneurs à utiliser le béton armé. Son entreprise, dont le siège social se trouve boulevard de Strasbourg à Arras, prend son essor au lendemain de la Première Guerre mondiale. De nombreuses maisons arrageoises, reconstruites dans les années 1920-1930, portent encore sur leur façade sa signature avec celle de l’architecte. Il participe également à l'élévation du beffroi et de l'hôtel de ville d’Arras, achevé en 1930. Ses réalisations sont nombreuses, notamment pour les houillères, les chemins de fer ou les ponts et chaussées. Il décède à Arras, le 24 octobre 1943.

Dans notre sous-série dédiée aux petits fonds et aux pièces isolées, se trouve un un album contenant 146 photographies des œuvres de "L'Entreprise générale de travaux publics et particuliers. Béton armé et fretté. L. Peulabeuf, Arras" (Archives départementales du Pas-de-Calais, 1 J 709). Les archives départementales conservent également un fonds photographique émanant de cet entrepreneur.

Aujourd’hui encore, le centre Georges Besnier, conserve les archives administratives postérieures à 1940, une partie de la bibliothèque administrative ainsi que la presse périodique locale.

L'Europe s'engage

archivespasdecalais.fr est cofinancé par l'Union Européenne. L'Europe s'engage en Pas-de-Calais avec le Fonds Européen de Développement Régional. (FEDER)

Vue en coupe d'un pont sous-marin.

copyright 2011 Pas-de-Calais le Département / Archives départementales | Mentions légales | Crédits