Les Archives du Pas-de-Calais (Pas-de-Calais le Département) - Le 27 juillet 2017 - 04h35
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Les Archives du Pas-de-Calais (Aller à l'accueil)

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Flux RSS

Vous êtes dans : Archives > Chercher dans les archives > Fonds et collections > Archives de l'état civil et notariales > Les insolites de l'état civil > Une fugue tragique

Une fugue tragique

Publié le 20 février 2012

Registre paroissial de Marenla, 1759.

Le quatre décembre sur les 4 heures du soir fut trouvée dans la rivière de
Canche, flotant sur l’eau, le cadavre d’une fille que l’on a pêché sur le
bord vers Brimeux entre la barrière de St Pierre et le bassin. Le lendemain
matin, plusieurs de cette paroisse de Marenla furent le voir, et affirment que
c’est le corps de la nommée Geneviève Santhune, âgée d’environ 16 ans,
fille de Pierre, ménager, et de Marie Marguerite Salembien, ses père et mère,
laquelle, après quelque légère correction de la part de sa mère, sortit sur le champ
de la maison le onze 9bre dernier, jour de dimanche au matin, n’étant vêtuë que
d’une camisolle et de deux jupons, elle prit en partant des bas de fils qu’elle chaussa
et dit tout haut : "vous ne me battrez plus davantage". Ce même jour, elle fut
souper et coucher à Loison ; le lendemain elle revint dans des pâtures et prairie
de Marenla où plusieurs la virent sans scavoir qu’elle avoit quitté sa maison.
Le surlendemain mardi, huit heures du matin, un particulier de Marenla qui
ne scavoit rien la rencontra dans le chemin au-dessus des aûnois de Beaurepaire.
Ils s’entresaluèrent ; elle venoit vers Marenla. Et depuis lors elle ne parut plus.
Tout le monde scait que quoiqu’elle eut été assez adroite et ménagère en sa maison, elle
étoit néanmoins d’un esprit foible et d’un naturel sauvage et brutal. Que le
Seigneur veuille fléchir sa colère sur nous, et faire cesser les malheurs sur notre
paroisse ! Le cadavre est enterré dans le cimetière de Brimeux.

Archives départementales du Pas-de-Calais, E-DEPOT 551/E 4.

L'Europe s'engage

archivespasdecalais.fr est cofinancé par l'Union Européenne. L'Europe s'engage en Pas-de-Calais avec le Fonds Européen de Développement Régional. (FEDER)

Vue en coupe d'un pont sous-marin.

copyright 2011 Pas-de-Calais le Département / Archives départementales | Mentions légales | Crédits