Les Archives du Pas-de-Calais (Pas-de-Calais le Département) - Le 23 octobre 2017 - 15h19
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Les Archives du Pas-de-Calais (Aller à l'accueil)

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Flux RSS

Vous êtes dans : Archives > Chercher dans les archives > Fiches méthodologiques > Rechercher ses ancêtres

Rechercher ses ancêtres

Photographie noir et blanc d'un groupe de personnes posant sur un perron.

Les archives départementales du Pas-de-Calais conservent des documents essentiels à la réalisation de votre arbre généalogique. La recherche de vos ascendants ne se fera pas en un clic de souris après lequel l'ordinateur magique vous sortira votre généalogie. Cela ressemble davantage à un puzzle ardu, mais c'est justement ce qui fait son intérêt...

Les registres paroissiaux et d'état civil

Il est souhaitable, dans un premier temps, de commencer par la consultation des registres paroissiaux (antérieurs à la Révolution) ou d'état civil (à partir de 1792) classés dans les sous-séries 5 MiR et 3 E.

Pour cela, il est nécessaire d'avoir un point de départ sûr, une date ou un lieu de naissance par exemple. Un acte de naissance vous renseignera ainsi sur l'identité et l'âge des parents. Si vous ne possédez pas ces renseignements, les tables décennales (listes des naissances, mariages et décès par année et commune ou canton, à partir de 1793 ou 1803), pourront vous aider. À noter que ces derniers documents sont consultables sur notre site internet.

En suivant ces liens, accédez aux registres paroissiaux et d'état civil numérisés et aux tables décennales de l'état civil numérisées.

D'autres sources permettent d'approfondir vos recherches.

Les minutes notariales

Tout d'abord, les minutes notariales (sous-série 4 E) contiennent des informations extrêmement intéressantes (âge, situation matrimoniale, ascendance, lieu de résidence, etc.) que vous trouverez notamment dans les contrats de mariage ou les testaments.

En suivant ce lien, accédez à l'état des fonds des minutes notariales.

Les listes nominatives de population

Par ailleurs, les listes nominatives de population (recensement quinquennal par commune qui a débuté en 1820, série M) vous permettront de savoir si votre ascendant a vécu dans telle commune en telle année sans oublier la composition de la famille, l'âge, la profession, etc.
À noter également ce les recensements de population sont consultables sur notre site internet.

En suivant ce lien, accédez aux listes nominatives de population numérisées.

L'enregistrement

L'enregistrement (sous-série 3 Q) est à la fois une des clés d'accès aux minutes notariales et une des sources directe de l'histoire des familles, par l'intermédiaire notamment des déclarations de succession.

En suivant ce lien, accédez à l'état des fonds des archives de l'enregistrement.

Les feuillets matricules

Les feuillets matricules résument la carrière militaire des conscrits, mais celle-ci est précédée de renseignements personnels très détaillés : noms des père et mère, adresse, date de naissance, niveau d'instruction et même description physique !

En suivant ce lien, accédez aux registres matricules numérisés.

Les rôles d'imposition

Les rôles du centième permettent de reconstituer la liste complète des contribuables en 1539 pour chacune des localités rurales (à quelques lacunes près), ce qui représente presque 47 000 chefs de famille répartis sur l'ensemble des villages de l’Artois.

En suivant ce lien, accédez aux rôles du centième numérisés.

Les listes électorales

Souvent méconnues, elles peuvent néanmoins se révéler très instructives lorsqu'on connaît un lieu de résidence à une date donnée, mais que l'ignore la commune et la date de naissance (ces renseignements apparaissent après 1852).

En suivant ce lien, accédez à l'article L'intérêt généalogique des listes électorales.

Astuces

Une fois ces principales séries dépouillées, il existe encore bien d'autres sources vous permettant d'étoffer votre généalogie (archives judiciaires, personnelles, etc.). C'est l'histoire personnelle de vos aïeux qui vous orientera vers ces fonds spécifiques.

Si la recherche est passionnante, elle n'en est pas moins longue et semée d'embûches. Il est également important de rappeler que les archives départementales ne conservent que les actes passés dans le département du Pas-de-Calais.

Sachez enfin que les actes de naissance et mariages, les minutes notariales sont soumis, par la loi du 15 juillet 2008, à un délai de communicabilité de 75 ans (rapporté à 100 ans sur le site internet). Les registres de l'enregistrement sont communicables après un délai de 50 ans.

Les registres paroissiaux et d'état civil sont consultables au centre Mahaut-d'Artois à Dainville.
Si vous n'avez pas la possibilité de vous déplacer aux archives départementales du Pas-de-Calais, un système de prêt de microfilms entre départements existe. Pour en connaître les conditions, prenez d'abord contact avec les archives départementales ou communales qui seront destinataires des bobin

L'Europe s'engage

archivespasdecalais.fr est cofinancé par l'Union Européenne. L'Europe s'engage en Pas-de-Calais avec le Fonds Européen de Développement Régional. (FEDER)

Vue en coupe d'un pont sous-marin.

copyright 2011 Pas-de-Calais le Département / Archives départementales | Mentions légales | Crédits